Faut-il supprimer l'abattement fiscal des journalistes ?

Les journalistes (encartés ou pas) peuvent déduire 7650 euros de leur revenus déclarés pour frais professionnels. S’agit-il d’un privilège d’un autre temps ou d’une aide indirecte indispensable à la presse ?

Lire mon billet sur le sujet : niche fiscale des journalistes : soyons pas chiens